Est américain: circuit New York-Floride

Période : fin février / début mars

Durée : 16 jours / 15 nuits

Type de voyage : ville / circuit personnalisé

Destinations : New York – Miami – Everglades – Keys – Naples – Orlando – Cap Canaveral

Transport principal: Roissy CDG => New York JFK (8h de vol)

Transport sur place : taxis, transports en commun, voiture de location, vols intérieurs

Hébergement : hôtels, appartement

Budget : 2000 euros/personne

 

New York, la Floride: l’Est de l’Amérique ne manque pas d’attirer les voyageurs que nous sommes.

La ville de New York fait rêver avec ces nombreux symboles connus de tous. Cette ville à une histoire et regorge de choses à voir au moins une fois dans sa vie. Il se dit qu’il y a New York et le reste des États-Unis. C’est un petit pays à elle toute seule.

Quant à la Floride avec ses plages, ses iles, sa faune sauvage et ses  parcs d’attractions c’est l’annexe ensoleillée des États-Unis. Son climat toujours au beau fixe, attire les Américains qui n’hésitent pas à sauter dans un avion pour aller y prendre le soleil.

C’est justement comme ça que c’est organiser notre voyage. Nous voulionsFLORIDE visiter New York, et les billets d’avion sont moins chers en hiver, nous avons donc choisie cette saison pour partir, mais à la seule et unique condition que l’on aille se réchauffer en Floride !

C’est une option toute à fait réalisable et je dirais même idéale. Le billet d’avion pour se rendre aux États-Unis étant la plus lourde charge du budget, il faut minimum partir pour 2 semaines. La ville de New York pouvant se visiter en une semaine, il reste une autre semaine pour une autre destination aux États-Unis ou même au Canada. Sachant qu’en plus, les billets des vols intérieurs sont très peu chers, pourquoi s’en priver.

Voilà comment conjuguer visites urbaines et visites nature. Les contrastes ne mettront que plus en avant les découvertes de ces deux aspects.

Avec l’Ouest américain, New York et la Floride sont les 2 autres « cartes postales » des États-Unis.  C’est un voyage facile à organiser et qui est abordable (encore une fois si l’on ne cède pas à l’appel du shopping !).

 

  • Préparation

Lorsque l’on organise un circuit, il y a forcément un peu plus de préparation que pour un séjour classique.  Mais c’est la clé pour profiter d’un voyage qui vous ressemble, pour être zen une fois sur place. Et surtout pour faire baisser le budget. De plus, cette phase de préparation est toujours excitante, car on se projette tous les jours un peu plus.

Vous êtes capables de tout organiser vous-mêmes, il vous faut juste Internet, une carte bancaire et une bonne méthode. Suivez le guide !

 

1ère étape : le vol

L’avantage d’aller à New York, c’est que cette ville est très touristique et donc très desservie par les compagnies aériennes. Cela signifie que les prix sont réduits et que les promotions sont fréquentes. Il est donc simple d’avoir des billets à prix réduit pour cette destination. Les réductions les plus importantes étant faites sur la période hivernale et en dehors des vacances scolaires (françaises et américaines).

 

Quelle période choisir ?

En ce qui concerne New York, les mi-saisons sont plus agréables, car il ne fait ni trop froid, ni trop chaud. C’est une ville qui peut connaître des contrastes de températures importants. Mais New York est une ville qui à un charme particulier en hiver, évitez juste les tempêtes de neige. Pour la Floride, pas de soucis, il fait toujours beau !  Évitez juste fin août/début septembre, où des cyclones peuvent se former.

 

Nous avons pris nos billets chez Air France. Air France propose régulièrement des promotions et nous avons profité: 438 euros le billet aller-retour. De plus, certains vols pour New York étant réalisés en A380, nous avons bien sûr sélectionné un de ces vols en repérant le numéro de vol qui correspond à l’appareil.

Nous avons pris l’assurance proposée par Air France pour assurer le voyage.

Inscrivez-vous à la Newsletter d’Air France, vous recevrez ainsi toutes les promotions dès leurs sorties.

 

Pour les vols intérieurs, nous avons réservé sur Jet blue, une compagnie américaine low cost. Nous avons trouvé cette compagnie en allant sur un comparateur de vols. Après avoir repéré le nom de la compagnie, nous avons fait la réservation directement sur le site de la compagnie. C’est en anglais, mais c’est très facile à comprendre. Il n’y a qu’à choisir le vol et remplir le formulaire (Modèle de réservation en anglais). La compagnie étant low cost, elle atterrit à Ford Lauderdale et non pas à Miami. Mais cela équivaut à la distance entre l’aéroport de Roissy et celui de Beauvais. Pour l’aller-retour New York – Ford Lauderdale / Orlando -New York nous en avons eu pour 145 euros par personne.

 

2ème étape : délimiter le circuit

Une fois les dates d’arrivée et de retour fixées définissez les destinations et les activités à faire sur place.

Pour la Floride, calculez sur Google map les temps de trajets entre les différentes villes et le temps à y passer. Rajoutez une marge, car il y a toujours des imprévus et il est plus agréable d’avoir un peu de souplesse dans le planning.

Pour organiser ce voyage, je me suis rendu sur les sites officiels américains, les sites de voyages, les blogs et j’ai acheté des guides de voyage :

– New York en quelques jours

-Guide du routard Floride

Allez sur tous les sites Internet des activités (parcs nationaux, attractions, musées, shopping…). On est aux États-Unis, ils ont tous un site. Renseignez-vous sur les horaires, les jours de fermetures, les prix, tout ce qu’il y a à voir.

L’objectif étant de savoir précisément où l’on se trouvera chaque jour pour pouvoir réserver les hôtels dans les villes ou sur le trajet et également de compléter le budget.

 

3ème étape : location de voiture

Pour New York, pas besoin de voiture. Là-bas les taxis sont rois et ils sont abordables. Le métro est très étendu, il vous permettra d’aller partout.

Pour visiter la Floride, il faut louer une voiture. Pour 8 jours nous avons payer 168 euros la berline (montant qui divisé par les 4 passagers est très raisonnable).

Le kilométrage est en général illimité et les assurances incluent. La carte bancaire de réservation vous sera demandée sur place. Le nom sur la carte bancaire doit correspondre au nom du conducteur. Faites bien attention de ne pas l’oublier, mais aussi que le compte associé soit créditeur, car ils se servent de votre carte comme caution.

Prenez votre propre GPS. Il vous en coûtera moins cher de télécharger les cartes des États traversés que de louer une voiture avec GPS intégré. De plus, c’est un confort supplémentaire, car vous êtes habitué à l’appareil et il parle en français.

Vous devrez payer pour chaque conducteur supplémentaire. Mais il est recommandé d’être au moins deux conducteurs. Le nombre de kilomètres à réaliser étant important.

Le permis de conduire international n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé. Alors pour éviter des incompréhensions, faites-en la demande avant de partir.

La Floride est un état où il y a des péages sur les routes, il vous sera proposé l’option télépéage pour ne pas avoir à s’arrêter aux péages. Mais nous avons pu constater que contrairement à la France, les péages ont des tarifs très bas (1$ ou 2$) alors que l’option proposée par les loueurs est très élevée. Au final, vous ne dépenserez jamais autant en payant à chaque péage. Et il n’y a jamais la queue aux péages.

 

4ème étape : les hôtels

Pour ce voyage, nous avons eu la chance de pouvoir bénéficier d’un logement de famille à New York. Vous trouverez facilement un appartement « comme à la maison » sur Airbnb.

Mais pour ce qui concerne la Floride, nous avons recherché des hôtels au meilleur rapport qualité/prix (voir détails dans le tableau du planning).

Comparez toujours le prix entre les sites des voyagistes et le site de l’hôtel.

Vérifiez les avis sur chaque hôtel grâce au site trip advisor.

Pour les hôtels d’une nuit, ne soyez pas trop regardant, faites plutôt un effort sur les hôtels des grandes villes où vous restez plus de temps.

Surtout assurez-vous que l’accueil soit ouvert 24h/24h, car vous arriverez et partirez parfois de nuit.

Préférez les hôtels qui ont un frigo et un micro-onde. C’est très fréquent aux États-Unis et cela permet d’économiser sur le budget resto.

Dans les grandes villes, assurez-vous qu’il y a un parking et que son prix est déjà intégré dans le prix de la chambre.

 

5ème étape : les repas

Pas de panique, vous ne manquerez jamais de nourriture aux États-Unis ! Inutile de planifier. Vous vous arrêterez où vous serez et trouverez toujours de quoi manger.

Les hôtels proposent pratiquement tout le temps un espace petit déjeuner où l’on peut avoir un café et de quoi manger. Si ce n’est pas le cas, ils vous orienteront vers un « diner » qui propose des petits-déjeuners.

À savoir qu’aux États-Unis le prix indiqué sur la note est sans les taxes et le service. Vous devez rajouter entre 10 et 20% en plus. 10% signifiant « radin », le 15% « normal » et le 20% « généreux ».

Aux États-Unis, vous constaterez que les portions ne sont pas les mêmes qu’en France. Demandez toujours la taille « small » et n’hésitez pas à partager un plat ou un dessert pour deux « to share » ou encore un « doggy bag » pour emporter les restes.  Ils sont habitués à ces pratiques très courantes aux USA. Les calories, qui sont en plus souvent indiquées, sont présentent en grande quantité. Faites attention à ne pas abuser, sous peine de kilos en plus sur la balance à votre retour.

 

6ème étape : restituer les infos

Restituez toutes les informations dans le planning et calculez le budget prévisionnel.

Voici le planning complet pour ce voyage, une fois toutes les recherches et toutes les réservations faites :

Circuit détaillé 2 semaines Est Américain

 

7ème étape : ne rien oublier

Une fois le voyage organisé, il faut s’occuper de tous les « à-côtés » : change de monnaie, achats, lessives, téléchargement des cartes, impression des plans, constitution d’un dossier pour les papiers importants, valises… Il s’agit de petites tâches, mais elles sont nombreuses et importantes. Si vous les notez et les effectuez toutes avant votre départ, vous n’aurez pas d’angoisse une fois partie du type « je suis sûr que j’ai oublié quelque chose » ou « je suis sûr que j’ai oublié de faire quelque chose ».   Partez tranquille.

Pour ne pas vous perdre et ne rien oublier faites-vous un planning des choses à faire avant le départ.

Les éléments les plus importants étant le passeport biométrique et l’ESTA, éléments indispensables pour rentrer sur le territoire américain.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CommentLuv badge