Les transports à New York

Le transfert / les taxis

À votre arrivée à New York vous serez dans un de ces trois aéroports :

  • l’aéroport international de New York-John F. Kennedy situé dans Brooklyn
  • l’Aéroport international de Newark-Liberty. Situé dans l’État voisin du New Jersey
  • l’aéroport de New York-LaGuardia, situé dans le Queens (principalement utilisé pour les vols intérieurs).

Les taxis sont beaucoup plus pratiques à prendre à votre arrivée, car le métro est juste impraticable avec des valises.

Une file interminable de taxis jaunes attendent de prendre les voyageurs à la sortie des aéroports. On n’attend pas longtemps pour être pris en charge.

[quote]Les taxis New Yokais, les “yellow cab”, font partie du décor de la ville. Ils sont partout. Pas de soucis pour trouver un taxi à New York. Vous serez même harcelé par ces taxis qui n’hésitent pas à s’arrêter à votre niveau alors que vous êtes en train de marcher sur le trottoir, pour vous proposer leurs services. Et cela, surtout lorsqu’il fait nuit ou que vous portez des sacs. Avec eux vous pouvez faire des sauts de puce, aucun taxi ne refusera de vous prendre. Rien à voir avec la mentalité des taxis parisiens… C’est vraiment un confort, si vous en avez plein les pattes ou que vous êtes trop chargé, vous n’avez qu’à lever le bras et un taxi vous prend dans la seconde. En plus, ils ne sont pas trop chers. Attention cependant aux bouchons qui peuvent se former facilement.[/quote]

Pour rejoindre Manhattan (lieu choisi en priorité pour l’hébergement), qui est une presqu’ile, votre taxi devra emprunter plusieurs ponts et souterrains. À chaque passage il y a un péage à payer, que le taxi demande en général à régler en cash en plus de la course.

 

Le métroNYC_Subway

Le métro de New York à deux avantages : il est fonctionne 24h/24 et 7 j/7. Et il est très étendu, desservant ainsi une multitude de destinations. Mais le métro de New York a aussi beaucoup d’inconvénients : il est vieux, sombre, sale et bruyant. Et surtout, il est très compliqué à comprendre (même après un séjour sur place, je suis bien incapable de vous expliquer son fonctionnement !).

Il peut être très lent, car parfois il est omnibus et les lignes peuvent être très, très longues. Et dernier point qui m’a le plus frappé : il est éreintant ! Je suis pourtant sportive, mais là, c’est le parcours du combattant ! Pas d’escalators, pas d’ascenseurs, des escaliers qui n’en finissent pas de descendre dans les profondeurs, des marches d’une hauteur faites pour les géants et des couloirs à rallonges. Inutile de préciser que rien n’est fait pour les personnes à mobilités réduites… Seules quelques lignes sont adaptées.

À chaque fois que l’on prend le métro, on en ressort essoufflé ! On comprend vite pourquoi seuls les « pauvres » prennent le métro à New York, les autres prenant les taxis ou ayant une voiture avec chauffeur…

Vous pouvez également louer une voiture, mais c’est vraiment déconseillé, car la circulation est très dense à New York, vous irez plus vite à pied !

 

Astuces vols intérieursAA

Si vous souhaitez vous rendre dans un autre État que celui de New York, prendre un billet Paris-New York puis un vol intérieur sur une compagnie américaine peut s’avérer une très bonne opération financière. Pensez à faire vous-même votre escale à New York, destination très souvent soumise à promotions pour ensuite réserver un vol dans le pays. Un Paris-Dallas sera toujours surfacturé par les compagnies françaises, peu de français se rendant là-bas. Par contre en prenant dans une compagnie américaine, vous aurez des prix défiant toute concurrence, les Américains ayant l’habitude de prendre l’avion comme nous prenons le train.

plan métro NY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CommentLuv badge