Profiter de la culture culinaire : resto, marchés…

244,0,7696,488,1396,89,1019,98,75,209,29778,0,1660,1024,1341

 

Les voyages représentent une fantastique opportunité pour faire des découvertes culinaires et profiter de bons petits plats régionaux. Élément culturel immanquable, il ne faut pas passer à côté de cette partie intégrante du voyage.

 

Dans les grands hôtels, vous ne profiterez pas au mieux de la culture culinaire. Les menus sont constitués de plats internationaux destinés à plaire à un maximum de personne. C’est la même chose pour les restaurants « à touristes » stratégiquement positionnés dans des zones très fréquentées. Il faut savoir s’éloigner de ces zones et se renseigner avant le départ sur les meilleures adresses.

 

La recherche

 

Le guide du routard fournit de bonnes adresses de petits restaurants aux quatre coins du monde. Il faut reconnaitre que, lorsqu’on arrive à avoir une place, on est rarement déçu. Pour pouvoir profiter de ces adresses sans faire la queue, décalez légèrement vos horaires de repas ou pensez à réserver.

 

Dans les forums, il y a parfois des noms de restaurants qui reviennent souvent parmi les commentaires des voyageurs. C’est le signe d’un bon plan culinaire à ne pas manquer !

N’hésitez pas aussi à demander à des locaux où trouver le bon restaurant du quartier. Ils seront toujours ravis de vous conseiller.

 

Faites confiance à votre instinct et à votre esprit de déduction. Si vous voyez que le restaurant est bien rempli et que la clientèle est majoritairement composée de locaux (les touristes se repérant facilement), alors vous pouvez sans trop de risque tenter votre chance. De plus, il n’est pas toujours facile de planifier exactement où l’on se trouvera aux horaires des repas. Alors, faites confiance au hasard. Et même s’il s’agit d’un restaurant d’autoroute, c’est quand même une expérience authentique. Les locaux aussi s’y arrêtent !

 

Constituer soi-même ses repas

 

Quoi de mieux pour découvrir les produits alimentaires d’un pays que Photo 753d’allez sur les marchés ou dans les magasins d’alimentation du pays. Vous pourrez acheter des produits qui ne nécessitent pas forcément de passer par la case cuisine. Et si vous avez le matériel pour cuisiner c’est encore mieux. C’est un moyen économique de découvrir les habitudes culinaires locales.

 

Quelques conseils 

 

Avant de partir, renseignez-vous sur les spécialités locales. Repérez les noms des plats que vous souhaitez gouter.

 

Apprenez à nommer dans la langue du pays les aliments que vous ne souhaitez pas retrouver dans vos plats pour cause d’allergie ou tout simplement de goût.

 

Faites attention au niveau sanitaire. Prenez des précautions en fonction du pays et de son développement en matière d’hygiène.

 

  • Bien se laver les mains :

Surtout si vous devez manger avec les mains.

  • Ne pas boire de l’eau du robinet ou même des glaçons issus de cette eau :

Vérifier que l’eau est en bouteille (avec le bouchon fermé) ou purifier.

  • Ne pas manger des aliments à risques :

Principalement les viandes ou poissons crus. La cuisson est, pour un aliment, un gage de bactéries en moins.

 

Pour les estomacs fragiles, il existe des cures de probiotiques à faire h (16)dans le mois précédant le départ. Cela va permettre de préparer le système digestif aux futurs changements alimentaires. N’oubliez jamais de garder avec vous vos médicaments qui aideront à soulager un ventre capricieux ou trop réactif.

Si vous êtes confronté à ce problème, gardez à l’esprit que le riz est un excellent pansement gastrique et que l’on le trouve presque partout dans le monde.

285069_7132

Attention

 

Attention à la note qui peut devenir salée sans que vous vous en aperceviez.

MINOLTA DIGITAL CAMERA

En effet, sachez que l’eau et le pain ne sont pas gratuits partout. Et bien sûr, ce n’est pas toujours précisé. Vous aurez parfois du pain et des bouteilles déjà placés sur la table sans que vous n’ayez rien demandé. Avant de vous servir, renseignez-vous sur les prix ou dites que vous n’en voulez pas dès votre arrivée.

Les taxes et le service ne sont pas forcément inclus dans l’addition. C’est à vous de faire le calcul. On ne vous laissera pas partir sans vous en être acquitté. Le pourcentage à rajouter dépend du pays, renseignez-vous avant le départ.

 

En règle générale, il est préférable de demander directement au restaurateur comment fonctionne le restaurant. Vous serez moins mal à l’aise et vous aurez créé un contact qui vous rendra plus sympathique aux yeux du serveur qui n’en sera que plus attentif.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

CommentLuv badge